Des élus et cadres de l’AFDC-A réitèrent leur soutien à Alexis Thambwe Mwamba (Déclaration)

Le groupe des députés, sénateurs élus et cadres du regroupement politique AFDC et alliés, qui avait réaffirmé le samedi 6 juillet dernier leur soutien le à la candidature d’Alexis Thambwe Mwamba au poste de président du Sénat, vient de décider, ce mercredi 10 juillet, de répondre favorablement aux exigences de la conférence des présidents du FCC, communiquées le 9 juillet et qui suspendaient Modeste Bahati pour une durée indeterminée. C’est l’essentiel de la déclaration politique lue aujourd’hui à Kinshasa par Néné Nkulu, présidente du groupe parlementaire AFDC et Alliés à l’Assemblée nationale.

« Nous avons pris part à une réunion extraordinaire de crise en vue d’examiner la situation qui prévaut au sein de notre famille politique. Les élus et cadres de l’AFDC-A réitèrent leur loyauté à l’autorité morale, le camarade Joseph Kabila Kabange et réconfirment leur appartenance au FCC. Ils ont pris acte de la décision de la conférence des présidents des regroupements membres du FCC, constatant l’auto-exclusion du camarade Modeste Bahati Lukwebo et par conséquent, sa suspension au FCC pour une durée indéterminée. Ils décident ce jour de répondre favorablement aux exigences de la conférence des présidents du FCC et invitent tous leurs autres camarades à défendre les intérêts du regroupement », a annoncé Nene Nkulu.

Dédoublement quasi consommé de l’AFDC-A!

On devrait s’attendre à la désignation très prochainement d’une nouvelle autorité morale de l’AFDC-A, d’après le groupe réuni autour de la présidente du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, qui dit être resté fidèle à Joseph Kabila.

La veille, les ténors du FCC demandaient à l’AFDC-A de « présenter à la coordination de leur méga plateforme, un nouveau leadership devant représenter leur regroupement ».

Le camp fidèle à Bahati Lukwebo fustige la démarche de ces élus, les qualifiant de « groupuscule d’élus et non-élus », n’ayant aucunement le droit d’engager l’AFDC-A.

« La conférence des présidents des partis et personnalités politiques demeure l’unique organe compétent habilité à engager l’AFDC-A et ce, par la personne de son président et autorité morale, l’honorable sénateur Modeste Bahati Lukwebo », a réagi Rémy Musungayi, rapporteur et membre du regroupement politique.

Eric Lukoki

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 1 jour et 13 heures
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 1 semaine