Mise en place d’une cellule de crise au sein du FCC-CACH (Nkanga)

« Une Cellule de crise a été mise en place entre le Front commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le changement (CACH) pour promouvoir une désescalade et aplanir les appréhensions diverses à la base des expressions partisanes », annonce sur TOP CONGO FM, le rapporteur du bureau politique du PPRD.

Qui précise que « la Coalition a le devoir de résister pour  l l’intérêt de la Nation » malgré les tensions observées sur le terrain entre les combattants de l’UDPS et les militants du PPRD.

Face aux « divergences de vues, nous n’allons pas demeurer dans le statu quo pour promouvoir une probable division. Nous devons plutôt promouvoir l’accalmie dans une cellule de crise où « responsables du FCC et du CACH participeront aux différentes discussions avec des représentants des militants ».

Pas de divorce en vue

Patrick Nkanga (photo) insiste sur le fait qu’il faut « avancer avec le président Félix-Antoine Tshisekedi qui est partenaire au chef de la Majorité parlementaire et président du PPRD, Joseph Kabila ».

Pour lui, « les militants ne se sont pas exprimés contre la coalition mais plutôt contre les actes isolés qui ont été perpétrés à Lubumbashi et à Kinshasa ».

Cet appel au calme est d’autant plus important parce que « FCC et CACH sont en discussions pour la formation du futur gouvernement. Nous ne pouvons pas parler gouvernement dans un état d’escalade »

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 13 heures et 27 minutes
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 1 mois