Appel au calme du président Tshisekedi aux militants de l’UDPS

Dans un communiqué, le directeur de cabinet annonce d’importantes mesures dès ce lundi.

Vital Kamerhe indique que le président de la République s’est entretenu ce samedi avec le président de la Cour Constitutionnelle, le président et le vice-président de la CENI sur la situation qui prévaut dans certaines villes du pays après l’élection des sénateurs.

« À la suite de ces entrevues, il a reçu les délégués de militants du CACH/UDPS frustrés par le comportement de leurs députés provinciaux, pour les inviter au calme et les informer de la tenue lundi 18 mars à 10h, d’une importante réunion institutionnelle, à l’issue de laquelle d’importantes mesures seront annoncées, dans le strict respect de la Constitution et de la loi électorale, pour préserver la crédibilité du processus électoral et la paix sur l’ensemble du territoire national ».

À Kinshasa, l’UDPS n’a élu aucun senateur alors qu’il compte à l’assemblée provinciale une douzaine de députés.

Les militants du parti présidentiel ont manifesté dans les rues de Kinshasa et de Mbuji-Mayi ce samedi appelant à la démission du parti de ces députés provinciaux.

Remi Mulingati

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 9 heures et 51 minutes
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 3 semaines et 4 jours