La foule s’est invitée à la manifestation de l’échangeur de Limete

Elle s’est exprimée directement au président Tshisekedi.

« Matisa ba salaires ya ba soldats, kitisa salaires ya ba députés », en plus de l’actuel « le peuple d’abord », la population qui s’est rassemblée nombreuse à l’écart de l’estrade officielle érigée pour l’annonce du programme d’urgence des 100 premiers jours, s’est invitée comme oratrice du jour.

Augmentation des salaires des militaires et policiers, baisse des salaires des députés, les revendications sont très claires.

Observant le silence pendant le discours du président Tshisekedi, cette foule s’est faite très bruyante pendant les allocutions des responsables des entreprises publiques qui expliquaient ce qu’allaient être leurs actions pendant ces 100 premiers jours.

« Longola bango nyoso », scande la foule, qui demande leur licenciement, le premier ministre, Bruno Tshibala et le gouverneur de la ville André Kimbuta ayant recueilli le plus de slogans hostiles à leurs personnes.

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 9 heures et 54 minutes
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 3 semaines et 4 jours