Grève à Télé50, les agents accusent jusqu’à 14 mois d’arriérés

« Nous sommes agents et cadres de télé 50. Nous avons des arriérés de salaire. Au total, 13 mois pour les uns, 11 mois pour certains et 14 pour les autres 11 », dénonce Mathieu Kamango, un des journalistes de cette chaîne de télévision privée émettant à Kinshasa.

Après avoir écrit une lettre de protestation à leur direction, avec copie pour information, ils ont manifesté ce lundi devant des locaux abritant ce média.

« Nous venons juste manifester notre indignation et dire (au patron) de respecter nos droits ».

Les agents et cadres de Télé50 exigent « le paiement de 10 mois d’arriérés et le réaménagement du comité de gestion » avant de reprendre le travail.

Au nom de ses collègues grévistes, Mathieu Kamango avertit que ces membres du personnel, « réunis à une structure organisée…, on va aller jusqu’au bout pour obtenir gain de cause ».

Et de rappeler, « nous avons commencé une procédure normale. On a cherché à dialoguer avec le patron. Cela n’a pas abouti. Nous avons trouvé un avocat conseil qui a saisi le même chef ».

Tout en sollicitant l’implication « des autorités compétentes », Matthieu Kamango s’écrit en faux sur des « intimidations dont certains d’entre nous » ont fait objet.

Pour l’instant, la chaîne de télévision ne diffuse que de la musique et des anciennes émissions.

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 1 semaine et 6 jours
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 1 mois et 3 semaines