« La CENI a mis à la tête de l’Etat quelqu’un qui a triché » (Fayulu)

« Depuis qu’on a commencé les élections dans ce pays, les résultats sont toujours publiés bureau de vote par bureau de vote, circonscription par circonscription et province par province. Mais la CENI a fabriqué ses propres chiffres. Des faux chiffres », a déclaré ce samedi Martin Fayulu, en meeting à la place Sainte Therese (Kinshasa/Ndjili).

Cela est un « très mauvais exemple pour les enfants parce que la CENI a mis à la tête de l’Etat quelqu’un qui a triché. Voilà comment la CENI et la Cour constitutionnelle veulent tuer le pays, on ne va pas l’accepter », dit encore le candidat No.4 à la dernière élection présidentielle qui est persuadé qu’on lui a volé sa victoire.

« Institutions à la solde »

« Nous sommes allés aux élections, mais la CENI a fait des bêtises. La CENI a nommé des gens alors que nous sommes allés aux élections pour que le peuple congolais choisise ses candidats », dénonce Martin Fayulu.

Dans son « meeting de vérité », le candidat de la Coalition Lamuka fustige également la manière de faire de la Haute Cour dont « tous les juges », selon lui, « sont acquis à la cause de Kabila. Ces juges ont tiré les choses en longueur. Le Ministère public a dit des choses à sa manière. Ils ont refusé de recompter les voix ».

« Je suis le président légitime »

Se considérant comme « le président légitime de la République », Martin Fayulu avoir été « élu comme votre président, je ne vais pas vous décevoir. C’est mon serment ».

Martin Fayulu rejette ainsi la « main tendue, de Félix Tshisekedi, « pas question de répondre à cette main tendue ».

Sans le citer, Martin Fayulu évoque l’article 64 de la Constitution et appelle à la « résistance pacifique ».

Martin Fayulu annonce également qu’il tiendra pareil meeting dans toutes les provinces du pays.