Fayulu appelé à se prononcer contre la haine tribale (MLC)

« J’ai suggéré (à Martin Fayulu) de prendre ses distances (face aux appels à la haine tribale) et que tous les militants qui sont sur ce chemin là puissent être écartés du groupe et sanctionnés », déclare ce lundi Jean-Jacques Mamba, le porte-parole du Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Membre de la coalition Lamuka, le parti de Jean-Pierre Bemba prend ses distances avec les propos de certains militants qui au retour du meeting tenu à la place Sainte-thérèse à N’Djili, scandaient des chansons appelant à la haine tribale.

Sur TOP CONGO FM, Jean-Jacques Mamba rappelle que « ce ne sont pas des pratiques louables. Il faut qu’elles soient réprimées ».

A la recherche de la vérité des urnes, la coalition Lamuka ne souhaite « nullement que cela se transforme en des invectives ou des appels à la haine tribale. Nous condamnons ces propos. Nous espérons que nos militants et tous ceux qui soutiennent Monsieur Fayulu comprendront que notre combat n’est pas tribal ».

Fayulu favorable 

Selon le porte-parole du MLC, Martin Fayulu n’est pas d’accord avec ces propos et ne soutient aucune « initiative visant à promouvoir le tribalisme ».

Jean-Jacques Mamba, qui avoue n’avoir pas personnellement échangé avec Martin Fayulu, affirme tout de même en avoir parlé en staff. 

« Il est très favorable à l’idée de soutenir tous les efforts qui visent l’unité. Monsieur Fayulu, je sais qu’il a reçu le message et a réagi positivement ».

Lors du son meeting à la place Sainte-thérèse à N’Djili, il avait dit « qu’il ne soutenait pas tous les élans tribaux ».

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 1 jour et 14 heures
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 1 semaine et 4 jours