Rappel de son ambassadeur en RDC, « un acte arbitraire », estime l’UE

« Rien ne saurait justifier cet acte arbitraire », estime dans une déclaration, la haute représentante de l’Union européenne (photo), après que le gouvernement de la RDC ait « sommé l’ambassadeur (Bart Ouvry) représentant l’Union européenne de quitter le pays ». 

A Kinshasa qui invoque « l’application de la réciprocité après la prise de sanctions injustes »,l’Union Européenne « tient à rappeler que ces mesures sont liées aux violations des droits de l’homme et aux obstacles créés à une sortie pacifique de la crise en RDC ». Et « estime que cette décision est totalement contre-productive, nuisant aux intérêts de la population ».

Federica Mogherini rappelle dans cette déclaration qu’elle « est un partenaire de premier plan de la RDC ».

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 1 jour et 13 heures
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 1 semaine