mar. Déc 11th, 2018

VClub ne succédera pas à Mazembe

Les dauphins noirs se sont imposés ce dimanche en finale retour 3-1, score cependant insuffisant pour permettre aux hommes de Jean-Florent Ibenge de remporter la Coupe de la Confédération et ainsi succéder au TP Mazembe, double-vainqueur en 2016 et 2017, après leur défaite au match aller, 0-3.

Alors qu’ils rêvaient à un historique renversement de situation devant leur public au stade martyrs de Kinshasa, les supporters des dauphins noirs qui avaient bravé la pluie en faisant le déplacement en grand nombre, n’ont pu rompre la détermination des verts et blancs marocains, jouant tranquillement la défense et procédant par contre.

C’est d’ailleurs sur une action de contre menée tambour battant, à la 21ème minute par Mamoud Benhalib, que Soufiane Rahimi, double buteur à l’aller, a fait trembler le filet adversaire en battant Nelson Lukong.

L’égalisation des champions du Congo est arrivée un peu avant la pause par Jean-Marc Makusu Mundele, sur coup franc en pleine lucarne.

1-1 à la mi-temps.

Tout était alors encore permis.

A la reprise, après s’être fait peur sur des actions de contres menées par la paire marocaine Benhalib-Rahimi, les dauphins noirs réussiront à prendre l’avantage (71ème) Noël Mukoko Batezadio.

Fabrice Ngoma Luamba va même marquer le 3ème but (75ème), toujours insuffisant à l’entame du dernier 1/4 d’heure.

Le miracle n’est cependant pas arrivé ensuite car, malgré leurs multiples occasions , les verts et noirs ne marqueront plus.

Le coup de sifflet de Victor Gomes, l’arbitre sud-africain, retentira après 5 minutes de temps additionnel et une défaite du Raja Club Athletic de Casablanca (Maroc) qui succède du TP Mazembe dans la 2ème compétition continentale interclubs.

Sylvie Meya