mar. Déc 11th, 2018

Timide début de la campagne électorale

Démarrée depuis une semaine, « la campagne électorale n’a pas démarré faute de moyens financiers promis par les partis », relatent quasi tous les correspondants de TOP CONGO en province et à Kinshasa.

Calme plat à Kinshasa

A part Gabriel Mokia, qui dès le premier jour de la campagne organisait un carnaval motorisé, les candidats à l’élection présidentielle ont été pas ou peu aperçus dans la capitale.

La joyeuse entrée dans Kinshasa des candidats communs de l’opposition a certes été très remarquée mais à aucun moment ils n’ont expliqué ce que seront leurs mandats s’ils sont élus.

« Nous ne sommes pas en retard », déclare Felix Tshisekedi qui rappelle qu’en 2011 l’UDPS avait commencé la sienne 2 semaines avant le jour du vote.

Martin Fayulu débute ce vendredi

Martin Fayulu commence sa campagne en dévoilant le programme commun de la coalition Lamuka ce vendredi, un programme reflet des programmes des 5 candidats signataires de l’accord de Genève.

L’équipe de campagne de Martin Fayulu dit toujours attendre l’autorisation des autorités congolaises pour l’atterrissage des jets loués pour sa campagne, pour commencer sa tournée en province prévue pour démarrer le 2 décembre par Beni.

A noter, selon l’un des porte-paroles de Martin Fayulu, qu’Adolphe Muzito, Freddy Matungulu, Jean-Pierre Bemba et Moise Katumbi vont bel et bien battre campagne pour le candidat de Lamuka.

Même s’ils « ne pourront pas être là physiquement certes, mais à travers des orientations de loin, la machine politique peut exécuter des ordres et battre campagne », explique Steve Kivwata.

Emmanuel Ramazani de retour à Kinshasa

Après une tournée dans la grande région du Katanga, le candidat du FCC regagne Kinshasa ce vendredi.

« Emmanuel Ramazani Shadary sillonnera l’ensemble du territoire national parce que nous avons des structures solides dans toutes les 26 provinces et que toutes ces structures l’attendent et la population également », a dit à TOP CONGO FM, Serge Kadima, l’un de ses porte-paroles.