ven. Nov 16th, 2018

Les mauvais équipements météorologiques à l’origine des crashs en RDC (METELSAT)

« La situation actuelle est catastrophique. Aucun équipement météorologique n’a été renouvelé depuis plusieurs années. Et les informations météorologiques que nous fournissons sont peu fiables » a dit à TOP CONGO FM  le directeur général de la METELSAT, Jean-Pierre Mpundu.

Des informations météorologiques peu fiables sont la cause de nombreux accidents. 80 % de crash sont liés aux mauvaises conditions climatiques.

« La situation actuelle est catastrophique. Aucun équipement météorologique n’a été renouvelé depuis plusieurs années. Et les informations météorologiques que nous fournissons sont peu fiables » a dit à TOP CONGO FM  le directeur général de la METELSAT, Jean-Pierre Mpundu.

« Le gouvernement congolais pour y remédier, a trouvé un financement avec la Banque mondiale pour permettre au service Meteo de la RDC de pallier à toutes ces carences », d’ajouter Jean-Pierre Mpundu.

Un atelier de formation sur la mise en oeuvre du système de management de qualité a été ouvert mardi à Kinshasa.

Les résultats de ces assises permettront à la Mettelsat d’améliorer la qualité de ses services au profit du secteur aéronautique.

Accidents en baisse, mais incidents en hausse depuis 2016.

Le nombre de crashs, plus importants avant 2016, a beaucoup baissé depuis 2 ans.

«Entre 2008 et 2012, la RDC a enregistré dans son espace aérien 47 crashes contre 24 sur la période de 2013 à 2016», affirmait, il y a 2 ans le ministre du Transport de l’époque.

Selon Justin Kalumba, le nombre de morts avait aussi considérablement baissé dans l’espace aérien congolais au cours de la même période, passant « de 211 morts et 46 blessés à 23 décès et 10 blessés ».

Sur la même période, « 59 incidents étaient répertoriés contre 23 incidents pour la période 2013-2016 ».