ven. Nov 16th, 2018

Front commun contre la machine à voter (Déclaration)

Des candidats présidents de la République, leaders de la Société civile et forces politiques acquises à l’alternance « annoncent la reprise incessante des actions de masse pour exiger l’application de droits fondamentaux » dont « le retrait de la machine à voter non prévue par la loi électorale et  le nettoyage  du fichier électoral corrompu ».

Dans une déclaration commune faite à Kinshasa, ils « invitent la population congolaise à signer massivement la pétition initiée par le Comité Laïc de Coordination pour rejeter la machine à voter ».

Ils « rappellent leur refus de tout report dilatoire des élections du 23 décembre 2018 ».

Pour y arriver, ils « invitent la population à la mobilisation et à la vigilance, à se tenir prête à répondre à toutes les actions qui seront engagées incessamment ».

Martin Fayulu, Théodore Ngoy et Freddy Matungulu et des représentants de structures de la société civile ont signé cette déclaration commune.