mar. Oct 23rd, 2018

Les félicitations du gouvernement au docteur Mukwege

« Nous voulons d’abord féliciter Denis Mukwege pour cette reconnaissance du travail humanitaire qu’il est en train d’abattre pour les compatriotes femmes du Sud-Kivu, victimes des violences sexuelles », a déclaré sur TOP CONGO FM, le porte-parole du gouvernement.

Lambert Mende Omalanga se dit heureux « qu’on ait reconnu enfin qu’il faisait un travail utile en faveur des congolaises victimes de ces violences qui sont nées d’une agression contre la République démocratique du Congo par des groupes armés ».

La nuance gouvernementale

Même si le gouvernement reconnaît qu’il « n’a pas toujours été d’accord et continuera à ne pas l’être…, parce que l’humanitaire est sacré et ne doit pas être mêlé à des choses politiques », Lambert Mende dit « partager avec Denis Mukwege, cette lutte contre les violences sexuelles parce qu’il en est pas coupable ».

Le porte-parole du gouvernement reconnaît aussi avoir « des problèmes avec lui (docteur Mukwege) lorsqu’il veut mélanger la chèvre et le chou en rendant le gouvernement coupable de ces violences » et prévient que « chaque fois qu’il fera cette confusion, nous le rappellerons à l’ordre ».

Le Docteur Denis Mukwege, “l’homme qui répare les femmes”, s’est vu décerner le prestigieux prix prix Nobel de la Paix pour sa lutte contre les violences sexuelles en temps de guerre.

http://mobile.topcongo.fm/article/le-docteur-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-3331

Il partage ce prix avec Nadia Murad, activiste irakienne des droits de l’homme.