mar. Oct 23rd, 2018

« Apporter des propositions pour des lendemains meilleurs » (Vital Kamerhe)

« 400 mesures dont 330 mesures prioritaires avec un bilan, secteur par secteur, tous les 3 mois », le candidat qvital Kamerhe présente ce 29 septembre, son programme de gouvernement, s’il est élu. Il  s’est dit prêt à incarner le changement que le peuple attend.

Parce que les élus sont au service du peuple, il s’est engagé, s’il est élu, « à ce que les mandataires et même le président de la république puissent être destitués » en cas de faute grave.

« Le peuple congolais veut l’alternance le 12 janvier 2019 après des élections libres, crédibles et apaisés.., pour quitter cette zone de misère et entrer dans une nouvelle ère d’espoir », a dit le candidat à l’élection présidentielle du 23 décembre en présentant son programme au siège de la CENCO.

Cette alternance sera une passation de pouvoir avec des promesses à réaliser, « nous serions heureux de voir qu’ensemble, nous nous penchions sur des solutions concertées entre gouvernants et leurs prédécesseurs ».

Pour le président de l’UNC, « l’alternance n’est pas déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul mais faire des propositions crédibles par des programmes qui fera que le peuple nous donnera des suffrages ».

Saluant le fait que nombre de candidats se donnent à l’exercice de présentation de leurs programmes, Vital Kamerhe rappelle que « la RDC est une chance pour l’humanité », (53% des eaux d’Afrique, 13% des eaux du monde) dont ses populations devraient en profiter par un nouveau leadership de l’opposition qu’il pense pouvoir incarner.

« Il faut du leadership, de la bonne Gouvernance et du savoir faire pour changer le potentiel de la RDC en richesses », de dire l’ancien président de l’assemblée nationale.
Vital Kamerhe est le 4ème candidat de l’opposition à présenter son programme de gouvernement.