ven. Nov 16th, 2018

Bemba, Muzito, Gizenga, Badibanga invalidés pour la présidentielle (CENI)

La CENI a rendu publique ce vendredi soir la liste des candidats provisoires à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain.

Contrairement à ce que craignaient certains états-majors de partis politiques de l’opposition, les candidatures de Martin Fayulu, Vital Kamerhe et de Félix Tshisekedi (Photo) ont été retenues.
Par contre, « les candidatures à la présidentielle ci-après sont déclarées irrecevables » annonce la CENI par sa décision rendue publique tard dans la nuit de ce vendredi.

– Jean-Pierre Bemba (subornation de témoins)
– Adolphe Muzito (conflit d’intérêt avec le PALU)
– Antoine Gizenga (défaut de qualité du signataire)
– Samy Badibanga (défaut de nationalité)
– Jean-Paul Moka-Ngolo (preuve de paiement)
– Marie-José Ifofu (défaut de nationalité).

Pour les élections législatives, « 15.502 candidatures ont été déclarées recevables ».

Colère du MLC et de Moïse Katumbi.

En plus de la déclaration commune de l’Opposition signée peu avant minuit par les différents ténors, sauf Vital Kamerhe, Ève Bazaïba, secrétaire générale du MLC, eviquebsur sur compte Twitter, « la peur de la candidature du Sénateur  Jean-Pierre Bemba a fait trembler la Kabilie au point d’instrumentaliser la CENI pour l’écarter. Simple lettre d’Alexis Thambwe (Ministre de la Justice) a remplacé la Loi électorale dans l’examen des candidatures ».

 
Moïse Katumbi juge « ces invalidations inacceptables et montrent encore une fois l’instrumentalisation totale de la CENI par Kabila. Avec la population, l’opposition, la société civile et nos partenaires, faisons front, augmentons la pression, refusons ce simulacre d’élection « kabiliste ».

Les candidats invalidés ont la possibilité d’introduire un recours « devant la Cour constitutionnelle dans les 48 heures pour l’élection du président de la République et dans un délai de 5 jours pour l’élection des députés nationaux ».