mar. Oct 23rd, 2018

20 candidatures déjà traitées à la CENI (Kalamba)

« 20 dossiers des candidats présidents de la République étaient déjà traitées cet avant-midi, mais ce nombre pourrait être revu à la hausse jusqu’à 23 », annonce Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante  (CENI).

Invité du magazine Le Débat sur TOP CONGO FM, il refuse de dévoiler les noms des dossiers des candidats déjà traités.

« Les citer équivaudrait à publier la liste des candidats. Je ne citerai que les noms quand on aura fini », précise-t-il.

Délai supplémentaire, mais pas de prolongation 

Citant l’article 16 de la loi électorale, Jean-Pierre Kalamba rappelle qu’à la « clôture des bureaux de réception et de traitement des candidatures, les jetons ont été remis aux candidats ou à leurs mandataires détenteurs des dossiers en ordre présents dans la file d’attente ».

Et qu’un « délai légal de 5 jours, d’ajout ou de substitution » leur est accordé.

Jean-Pierre Kalamba prévient que « ceci n’est pas à confondre avec la prolongation ».

Concrètement, les bureaux de réception et de traitement des candidatures « restent opérationnels pendant 5 jours ».

Après ce délai, « les BRTC envoient les dossiers des candidatures au Bureau et à la plénière de la CENI dans les enveloppes sous pli fermé ».

Le Bureau et la plénière vont « examiner l’irrecevabilité et la recevabilité » des candidatures.

« Ce n’est qu’après que la CENI publiera la liste provisoire entre le 24 et 25 septembre ».

Les dossiers seront ensuite envoyés à la Cour constitutionnelle « où tout candidat mécontent peut aller se plaindre », indique le rapporteur de la CENI.

La haute cour aura également « 5 jours pour traiter les recours avant de lancer l’appel à jugement qui dure 10 jours ».

Le CENI procédera ensuite à la publication de la liste définitive des candidats présidents de la République.