lun. Oct 22nd, 2018

Un futur port sec à Kasumbalesa

Le président Joseph Kabila a posé ce vendredi, la première pierre du futur port sec de Kasumbalesa (Haut-Katanga).

« Faciliter le commerce de et vers toute la zone Afrique australe et de l’est (photo), le futur port sec de Kasumbalesa, à la frontière avec la Zambie, lèvera le goulot d’étranglement que constitue la traversée du poste frontalier », indique l’OGEFREM.

Maître d’œuvre du projet, l’office de agestion du fret multimodal, annonce qu’outre la création d’environ 5000 emplois, ce port impactera positivement la vie économique de la province du Haut Katanga et que « la meilleure gestion du trafic va mettre fin à la fraude douanière et maximiser les recettes ».

Le futur port en chiffres :

– Capacité de 30 millions de tonnes par an,

– Capacité  de stationnement d’au moins 1500 camions,

– Capacité de dédouanement de plus de 1500 camions par jour

– Traitement d’un camion-remorque en +/-  2h.