mer. Nov 14th, 2018

Plusieurs bilans après les marches du CLC

Les organisateurs annoncent un bilan de 4 morts

Selon le CLC, à Kinshasa, on dénombre un mort, Rossy Mukendi Tshimanga (photo).

À Mbandaka, 2 morts, « Daouda » et Eric Boloko

À Kisangani, Jérémie Shindano.

Dimanche midi sur TOP CONGO, la CENCO évoquait 2 morts, un à Kinshasa et un à Mbandaka.

Le secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo affirmait que « ces décès sont bien documentés », alors que pour les précédentes manifestations, la police évoquait des « annonces fantaisistes ».

Dans la soirée, André Alain Atundu, le porte-parole de la MP, reconnaissait un mort.

La police n’évoquait, à la mi-journée  qu’un chiffre de 3 blessés, « dont 2 seraient morts de leurs blessures depuis », indiquent des sources officielles.

Le CLC avait appelé à des marches, après les offices, pour obtenir le respect intégral de l’accord du 31 décembre 2016 et une déclaration du président Kabila qu’il ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018.

Laisser un commentaire