mar. Oct 23rd, 2018

Libération annoncée à ce mardi d’Eugene Diomi et Jean-Claude Muyambo.

Quelques prisonniers emblématiques seront libérés ce 20 février dont le président de la démocratie chrétienne, annoncent des membres de leurs familles.

Jean-Claude Muyambo se fait même l’écho de cette libération dont il aurait déjà été notifiée.

« On le donne libre à 99 %, il ne reste qu’1% pour sa libération », a dit à TOP CONGO FM, Patricia Diomi, l’épouse d’Eugene Diomi Ndongala (photo).

Au nom de la décrispation politique

Ces libérations font suite, selon leurs partisans, aux pressions exercées notamment par la CENCO qui, encore ce lundi, regrettait une « application sélective des dispositions de l’accord du 31 décembre 2016. On a passé outre des dispositions de la décrispation ce qui pourrait nous amener à des élections détestables et à une nouvelle crise », estime le secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo.

Selon Joseph Kokoniangi, le secrétaire général adjoint de la MP, « l’application de la décrispation est en train de se faire par paliers et non sous la pression des évêques ».

Incarcéré pour viol sur mineur en 2013, Eugene Diomi, condamné à 10 ans de prison, y sera resté pendant près de 5 ans.

Arrêté le 20 janvier 2016, ean-Claude Muyambo sera resté plus de 2 ans en prison. Condamné à 26 mois pour stellionat, il aurait pu en sortir le mois prochain.

Laisser un commentaire