mar. Déc 11th, 2018

Martin Fayulu rembourse des émoluments « indûment perçus ».

Refusant « d’être un député illégitime », Martin Fayulu a, vendredi, « remboursé l’argent de la prime des sessions extraordinaires de janvier 2018 », a déclaré l’élu de Kinshasa.

« Je ne peux pas accepté d’être un député illégitime », précise le président de l’ECIDE pour qui « l’accord (du 31 décembre 2016) n’a prorogé que d’un an le mandat de tout le monde. Nous étions jusque là sous accord ».

Maintenant que le 31 décembre est passé, « nous avons décidé, que moi, je ne prendrais pas des indemnités, des émoluments.  Et nous avons dit d’ici 2018, toutes les institutions à mandat électif y compris l’Assemblée Nationale étaient totalement illégitime ».

Martin Fayulu ne siège plus au parlement depuis plusieurs mois, déclarant ne plus reconnaître cette institution hors mandat.

Depuis, « les émoluments étaient reversés par le parti à des œuvres sociales », avait dit à TOP CONGO FM, un de ses cadres.

Par ce geste symbolique, Martin Fayulu « veut être en conformité avec sa position de transition sans Kabila ».

Par cette nouvelle action d’éclat, Martin Fayulu dit vouloir « montrer que je ne peux pas utiliser l’argent du contribuable congolais pour un mandat illégitime ».

Marcel Kitambala

Laisser un commentaire