mer. Nov 14th, 2018

L’évêque Fridolin Ambongo Besungu nommé Évêque coadjuteur.

L’annonce a été faite par le cardinal Monsengwo, jusque là vice président de la CENCO, l’archevêque Fridolin Ambongo (photo) vient d’être désigné par le pape François Évêque coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa.

Le successeur désigné du Cardinal Monsengwo

Le « coadjuteur » est un évêque nommé, comme un évêque auxiliaire, aux côtés d’un évêque diocésain, mais avec droit de succession immédiate sur le siège de l’évêque à qui il est adjoint après la démission ou le décès de ce dernier.

La nomination d’un coadjuteur permet une période de prise de connaissance du diocèse pour le nouvel arrivant et de transition sans interruption entre deux épiscopats.

Vers le retraite pour Mgr Laurent Monsengwo

« L’âge de la retraite s’applique à 75 ans aux évêques comme aux membres des dicastères romains », souligne un « rescrit » du pape François en date du 3 novembre 2014.

Ce « rescrit » rappelle les normes en vigueur depuis Paul VI, en matière de renonciation à une charge pastorale, y compris que le pape peut demander à un évêque de renoncer à sa charge plus tôt, après un « dialogue fraternel ».

Cette norme, voulue par le Concile, a été établie par Paul VI, puis confirmée par Jean-Paul II.

Le pape François l’a élargi aux titulaires d’offices par nomination pontificale.

Laisser un commentaire