lun. Oct 22nd, 2018

4 morts à Nsele, des Kulunas violent et brûlent une maison

« Une dame, sa fille et ses 2 petits-enfants » ont été assassinés, annonce Gode Kayembe, présidente du conseil d’administration de la Ligue de la zone afrique pour la défense des droits de l’homme (LIZADEL).

Les faits se sont déroulés à Bibwa dans la commune de la Nsele où « une famille a été visitée à 1h30 de la nuit par un nombre très important de kulunas (jeunes bandits). Ces derniers sont entrés dans la maison où ils ont violé les deux filles ».

Selon Gode Kayembe, « après avoir violé, ils sont partis. L’un d’entre eux s’étant rendu compte qu’il avait oublié son téléphone, a été maîtrisé par papa de la famille qui l’a amené au sous commissariat de la police ».

En représailles, Gode Kayembe a dit à TOP CONGO FM que « ses amis sont revenus sur les lieux de leurs crime, ont aspergé la maison d’essence… Au moment où nous parlons, il y a 4 personnes qui sont mortes brûlées dans la maison ».

Nsele, commune du viol?

De pareils cas de viols sont monnaie courante, 2 autres filles ont été violées par d’autres kulunas qui « après les avoir enlevées pour les violer, les ont laissées nues. Au moment où nous parlons, elles sont à l’hôpital ».

Dans la même commune de Nsele, le 16 janvier dernier, « 20 kulunas avaient violé deux filles (15 et 13 ans) devant leurs parents ».

Laisser un commentaire