mer. Nov 14th, 2018

Que signifie Application intégrale de l’accord du 31 décembre 2016 (Lutundula)

« Joseph Kabila est président de fait », répond le vice-président du G7, membre du rassemblement.

Si ce regroupement de l’opposition exige son départ au 31 décembre 2017, « du fait de la force », il restera chef de l’état, reconnaît Christophe Lutundula.

Respecter les principes de l’accord

Pour le vice-président du G7, application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre signifie, « d’abord le respect des principes selon lesquels il n’y aura pas de révision constitutionnelle ni par la voie parlementaire ni par la voie référendaire ».

L’application intégrale de l’accord signifie également que « le président Kabila ne se présentera pas pour un 3ème mandat à la présidence de la République et ce conformément à la Constitution ».

Restructuration de la CENI

Christophe Lutundula, tout en appelant de tous ses vœux à la restructuration de la CENI, souligne que la Commission électorale nationale indépendante soit « auditée et redynamisée pour renforcer sa gestion et l’assainir, renforcer son indépendance, son impartialité et sa neutralité ».

Afin de « restaurer la confiance ».

Mais, précise-t-il, « cela n’implique pas, à notre avis, le chamboulement de la CENI, mais plutôt un ajustement au niveau de sa direction pour intégrer toutes les parties prenantes à l’accord de la Saint-Sylvestre ».

Décrispation politique 

Appliquer l’accord, c’est aussi la décrispation politique.

Pour y arriver, « on doit lever toutes les entraves à l’exercice des libertés des droits fondamentaux, à l’exercice des activités politiques pour tous les partis politiques,faire en sorte que les exilés politiques rentrent en toute liberté et en toute sécurité ».

Il faut aussi « libérer les médias, libérer tous ceux qui sont en prison et en même temps faire en sorte que la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi rentre au Congo pour qu’on la pleure à la dimension de ce qu’il a fait pour le pays et que ce dossier ne nous divise pas ».

Laisser un commentaire