mer. Nov 14th, 2018

2017 année de transition vers les élections (Kabila)

L’année qui s’écoule aura été « à la mise en œuvre du consensus politique pour organisation élections », déclare le président, dans son discours de vœux.

En félicitant le travail de la CENI, le chef de l’état invite la population à s’approprier le processus électoral « et à barrer la route à tous ceux qui, sans y croire, se sont servis du prétexte des élections depuis quelques années, et seraient tentés aujourd’hui de recourir à la violence pour interrompre le processus démocratique en cours. Et plonger le pays dans l’inconnu ».

Joseph Kabila a affiché dans son discours sa « conviction qu’en mobilisant toutes nos forces et en préservant nos acquis, que sont la paix, l’unité nationale, la démocratie, la stabilité économique et les investissements consentis dans le secteur des infrastructures de base, nous parviendrons à hisser notre beau et grand pays à la place qui lui revient dans le concert des nations ».

1 thought on “2017 année de transition vers les élections (Kabila)

  1. « Préserver les acquis ?  » et c´est tout ?

    >Paix? Difficile á admettre que la « paix » au Congo est un acquis quand l´armée ougandaise peut revenir faire sa guerre au Kivu. Une action qui démontre que la RDC ne possede toujours pas une armée nationale capable d´assurer la protection de son territoire nationale.

    > « Démocratie »? Le président de la RDC est hors mandat depuis 12 mois… et la démocratie recule á grande vitesse quand une simple manifestation dans les églises est réprimer. Même en Iran, pays qui ne serait pas une démocratie, le président dans ce pays affirme ouvertement que son peuple a le droit de manifester dans la rue.
    Des institutions hors mandat, un président insensible face á une répression agressive dans des églises.. Cynisme d´un président d´une république á la derive?

    > Stabilité économique? Combien des kinois ont été capable de s´offrir un repas chaud pendant que le président présente les voeux?
    Le budget est de 4 milliards de $ dans un pays qui n´a pas tiré profit du boom du prix des minerais pendant des années.
    En quoi un pays comme le Congo possede-t-il une « économie » quand son budget est si insignifiant?

    > Unité nationale? Les deux Républiques..Ceux qui résident dans la République de Gombe ont du mal á voir la fracture qui existe entre eux et sont qui réellement résident dans la République démocratique du Congo.
    La protetation du 31 decembre a certainement été une preuve de cette fracture. Ceux des congolais de la « république démocratique » étaient entrain d´exprimer leur « démocratie », quand ceux dela république de Gombe étaient entrain de lancer des actions répressives.

    Un président hors mandat, un message de voeux loin de la réalité…

Laisser un commentaire