mer. Nov 14th, 2018

Andre Kimbuta interdit la marche des laïcs de ce 31 décembre 2017

Dans un message en lingala à ses administrés, le gouverneur de la ville de Kinshasa annonce qu’il ne pourrait encadrer pareille marche.

« De ce que je sais, il y a au moins 240 paroisses à Kinshasa…, je devrais au moins disposer d’un effectif de 24000 policiers pour encadrer ces marches, moyens dont je ne dispose pas ».

Andre Kimbuta (photo) dit dans son message souhaiter que « nous terminions l’année 2017 dans de bonnes conditions, que tout se passe selon la volonté de Dieu », et s’étonne du contenu de la correspondance des laïcs pour l’informer de la tenue des marches.

« Je suis triste de constater que cette lettre ne contient ni les parcours ni l’itinéraire des  marches. La lettre est signée par 3  personnes et ne comprend ni adresse mail, ni adresse, ni numéro de téléphone ou leur répondre ».

Andre Kimbuta regrette de voir que même les laïcs ne respectent pas les règles et agissent comme certains politiciens.

Dans leur correspondance datée du 27 décembre, le comite laïc de coordination informait le gouverneur de la ville de la tenue, ce dimanche, de marches de chrétiens « à partir de différentes paroisses afin d’exiger des parties prenantes la mise en œuvre intégrale et de bonne foi de l’accord »

Signée par Thierry Nlandu et par les professeurs Isidore Ndaywel et Justin Okana, la lettre a aussi été transmise, pour information, au représentant spécial de l’ONU en RDC, au cardinal Monsengwo ainsi qu’au vice-premier ministre, ministre de l’intérieur.

Laisser un commentaire