mer. Nov 14th, 2018

Nouvel appel au respect du calendrier

« La Commission électorale nationale indépendante (CENI), a l’obligation de respecter la date des élections de décembre 2018 et son propre calendrier »,ont rappelé ce jeudi les ambassadeurs des USA, du Canada et de Suisse.

Qui, parlant des contraintes, estiment qu’elles mesureront les progrès de la CENI en vue d’atteindre cet objectif.

Citant notamment,

  • adoption de la loi électorale
  • Nettoyage du fichier,

les ambassadeurs regrettent déjà que « certains signes semblent montrer que la CENI accuse un retard ».

S’interrogeant sur « l’utilisation d’un système de machines à voter », ils insistent sur le fait que « la mise en oeuvre d’un tel système exige de la transparence auprès de toutes les parties concernées en ce qui concerne les coûts et les risques. Il faut également avoir suffisamment de temps pour effectuer un examen juridique, des essais, une évaluation et offrir de la formation ».

Notant qu’à ce jour, « aucune de ces étapes n’est achevée.., ni n’est en cours », ils avertissent que « le contournement de ces étapes et la mise en place d’un système de ce type et de cette ampleur à l’échelle nationale pour la première fois pourrait gravement compromettre l’élection présidentielle ».

Ils se disent prêts, « en concertation avec nos partenaires internationaux, à offrir notre appui à ces efforts là où nous le pouvons ».

Laisser un commentaire