dim. Oct 21st, 2018

Une transition sans Kabila n’est pas constitutionnelle (Yamamoto)

« Nous avons déjà signifié à l’Opposition qu’une transition sans Kabila n’était pas constitutionnelle », a dit devant commission des affaires étrangères du congrès américain, le responsable Afrique du ministère américain des affaires étrangères.

Invité à donner l’avis du gouvernement américain sur la crise politique en RDC, Donald Yamamoto (photo), responsable du Bureau Afrique au département d’État, a réitéré le soutien de Washington au processus électoral.

En écho aux propos, la veille, de l’ambassadrice Nikki Haley, il a assuré que tout serait fait pour son aboutissement.

« Nous allons tout faire pour que le calendrier électoral soit respecté », l’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations Unies avait même souligné le fait qu’apres decembre 2018, « Kabila devra être parti ».

 

Plaidoyer anti Kabila. 

Aussi présents devant la même commission, Fred Bauma (Lucha) a déclaré que les congolais « ne cherchent pas la pitié des États-Unis mais ont besoin de son soutien pour éviter que le pays ne retombe dans une nouvelle dictature ». 

Fred Bauma, tout comme Ida Sawyer, a dit qu’il ne croit pas à la tenue des élections, alors que la chercheuse à Human Rights Watch a regretté que « Monsieur Kabila n’a manifesté aucune intention d’organiser les élections ».

Participant au même panel, Mvemba Phezo Dizolele, Maître de conférences en études africaines à l’Université Johns Hopkins (Washington) a, lui, déclaré que « les Congolais ont envie d’un nouveau dirigeant ».

1 thought on “Une transition sans Kabila n’est pas constitutionnelle (Yamamoto)

  1. Constitution? Les USA membre permanent du conseil de sécurité de l´ONU avaient votés la résolution qui reprend l´accord de la Cenco. 12 mois après, aucun prisonier politique n´a été liberé, la repression continue au Congo. Mieux? l´impasse électorale continue. La constitution n´a pas été respectée, ni la résolution de l´ONU. Pourquoi alors les congolais peuvent faire confiance aux « promesses » des USA quand ils peuvent eux même « accelerer » le processus en réalisant l´exit de Kabila avant fin decembre?

Laisser un commentaire