lun. Oct 22nd, 2018

Retour au calme au grand marché

Un mouvement de panique a gagné tôt ce matin le principal marché de Kinshasa, en plein centre-ville.

Magasins, boutiques et autres commerces n’ont pas ouvert ce lundi matin, ceux qui avaient ouvert se sont résiliés à fermer leurs portes.

À l’origine, selon certaines sources, des jeunes gens ont tenté de manifester contre le calendrier électoral publié hier soir par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Le bourgmestre de la commune de la Gombe, Dolly Makambu, se veut rassurant.

« Il n’y a rien de grave. Je pense que c’était un mouvement des jeunes qui ont tenté de faire un petit désordre au centre-ville au niveau des magasins qui se trouvent sur l’avenue du Commerce ».

Mais les éléments de forces de l’ordre « les ont dispersés. Tout va bien. La situation s’est calmée tout de suite ».

Les faits se sont déroulés aux environs de 9h derrière l’hôtel de ville sur l’avenue du Commerce.

Quant à l’identité des manifestants, Dolly Makambo précise que « le rapport que nous avons eu de nos services indique que ce sont des inciviques ».

Pas d’arrestations

Actuellement, « la situation est redevenue à la normale. Il n’y a pas d’inquiétudes. Que chacun vaque à ses occupations ».

Le bourgmestre souligne même qu’il n’y a « rien eu de grave. Il n’y a pas eu d’arrestations ».

Les troubles n’ont touché qu’une partie du centre ville de Kinshasa, principalement autour de l’avenue du commerce.

Barick Bwematelwa

Laisser un commentaire