Les élections auront lieu le 23 décembre 2018 (CENI)

Le bureau de la CENI annonce que les élections présidentielles, législatives et provinciales sont prévues le dimanche 23 décembre 2018, vient d’annoncer Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de la commission électorale nationale indépendante.

Les résultats provisoires de l’élection présidentielle seront publiés le 30 décembre.

L’électorat sera convoqué le 23 juin 2018, les candidats président de la Republique et députés nationaux seront connus le 19 septembre 2018, la campagne électorale débutera le 22 novembre au 21 décembre 2018.

Le nouveau président présentera serment le 12 janvier 2019.

En publiant le calendrier, la CENI a aussi publié une série de contraintes qui concourent à la réussite de ce calendrier.

Lequel calendrier respecte, selon la VENI, l’accord du 31 décembre 2017, qui prévoit l’organisation de 3 scrutins le même jour.

Un calendrier de plus?

Après avoir rappelé que 3 calendriers ont déjà été publiés en 2012, 2014 et 2015, et n’ont jamais été respectés, le président de la CENI, Corneille Nangaa (Photo), rappelle que cette publication « est le lieu d’inviter les uns et autres, à éviter des réactions qui pourraient retarder son application ».

L’annonce du calendrier électoral a été effectuée depuis la salle de conférence Abbé Apollinaire Malu-Malu, en présence de tous les membres du bureau de la commission électorale nationale indépendante, y compris ceux des partis de l’opposition UNC et MLC.

Au regard des attentes des partis prenantes et des consultations de ces dernières heures, Corneille Nangaa a aussi précisé que « le calendrier est basé sur la rationalisation du système électorales en termes de coûts ».

Il en « appelle àla bonnefoi des parties prenanteset des partenaires » dont certains ont été invités à participer à son financement.

1 thought on “Les élections auront lieu le 23 décembre 2018 (CENI)

  1. La Nouvelle Génération Citoyenne pour la Rdc, félicite le Président Naanga, pour la publication du calendrier électoral ce dimanche 5 novembre 2017. En veillant à préciser la responsabilité de chaque partie prenante, le Président de CENI, a donné à toute personne intéressée par réussite des prochaines élections, d’identifier exactement d’où proviennent les risques de la non exécution du calendrier tel qu’établi. Cela mettra la population à l’abri des mensonges de ceux et celles qui ne rêvent qu’à accéder au pouvoir sans passer par les urnes.

Laisser un commentaire

Membres

  • Illustration du profil de admin
    Actif il y a 2 jours et 19 heures
  • Illustration du profil de Redac
    Actif il y a 1 mois et 4 semaines